La jetée, (Chris Marker, 1962)
La planète des singes (Franklin J. Schaffner, 1968)

Alors que la science-fiction littéraire, née au 19ème siècle, avait fantasmé un avenir radieux à travers le progrès technologique, la Grande Guerre et la montée des totalitarismes qui suivit n’épargnèrent pas la fiction. En littérature, les œuvres séminales sont Le meilleur des mondes (1932) d’Aldous Huxley, 1984 (1949) de George Orwell où la dictature de Big Brother façonne les esprits et les âmes, Fahrenheit 451 (1953) de Ray Bradbury où les livres incarnent le mal, et où la philosophie et l’histoire sont prohibés pour préserver le bonheur des hommes. Et l’actualité donnait raison à ces auteurs : après les bombes atomiques sur le Japon, après la Shoah, il était clair que l’avenir pouvait - et risquait – de devenir le champ de ruines et de violence promis.

Après les films sur les désastres post-nucléaires (1) et les sociétés sous contrôle (2), sont apparus ensuites deux autres types de dystopies: celles sur les désastres écologiques (3), les manipulations génétiques (4) et la prise de contrôle par des intelligences artificielles (5).

 

1- Désastre post-nucléaire :

La bombe nucléaire de 1945 a été abusivement présentée comme une arme assurant la paix puisque rendant impossible les guerres futures. Mais lorsque l'URSS annonce qu'elle détient le secret de la Bombe Atomique, en 1949, le cinéma américain, confronté à ce nouvel équilibre de la terreur, commence rapidement à envisager la destruction de l'humanité par un holocauste nucléaire absurde et incontrôlé. Cette situation est ainsi envisagée dans Cinq survivants (Arch Oboler, 1951), Day the world ended (Roger Corman, 1955), Le dernier rivage (Stanley Kramer, 1959) et Le monde, la chair et le diable (Ranald MacDougall, 1959). Ce phénomène s'accentue encore avec le développement, dans les années 1960-1970, d'une science-fiction pessimiste et contestataire avec Docteur Folamour (Stanley Kubrick, 1964), La bombe (Peter Watkins, 1965), La planète des singes (Franklin J. Schaffner, 1968) jusqu'à engendrer un véritable sous-genre même en France :La jetée (Chris Marker, 1962), Malevil (Christian de Chalonge, 1981) ou Le dernier combat (Luc Besson, 1983).

 

2 - Sociétés sous contrôle :

Les sociétés sous controle pour assurer le bonheur des hommes sont les premières des dystopies décrites par la littérarture. Au cinéma si l'on excepte Metropolis (Fritz Lang, 1927), elles arrivent après celles du désastre post-nucléaire.

 

3 - Désastre écologique :

L'épuisement des resources de la nature, allant des pénuries d'essence et d'eau, de la mort des océans jusqu'à l'infertilité des femmes, devient un thème préoccupant à partir des années 70.

 

4 - Virus et manipulation génétiques

Alors que l'apocalyse nucléaire semble s'éloigner, les menaces d'une destruction de l'humanité passe par la peur d'un virus. L'armée des douze singes (Terry Gilliam, 1995) adapte ainsi dans ce sens le chef d'oeuvre de Chris Marker avant que Contagion (Steven Soderbergh, 2011) n'annonce les vagues des Coronavirus.

 

5- Intelligence artificielle :

Dans cette catégorie, l’IA est présentée dès le début du scénario, comme un personnage néfaste et conspirationniste. C'est un modèle manichéen où le robot est une sorte d'extra-terrestre doté de superpouvoirs. C’est le cas avec Terminator (James Cameron, 1984), le T-1000 de Terminator 2, Le jugement dernier (James Cameron, 1991) Matrix (Lena et Andy Wachowski, 1999) et Avengers : L'ère d'Ultron (Joss Whedon, 2015). Ce manichéisme dans la description de machines qui se retournent contre leur créateur, c'est le complexe de Frankenstein (amour ou haine de son créateur), honni par Asimov, qui instaurera ses trois lois de la robotique pour effacer cette perception des robots.

Principales dystopies
       
Blade runner 2049 Denis Villeneuve U.S.A. 2017
La planète des singes : Suprématie Matt Reeves U.S.A. 2017
Interstellar Christopher Nolan U.S.A. 2014
La planète des singes: L'affrontement Matt Reeves U.S.A. 2014
Her Spike Jonze U.S.A. 2013
La planète des singes : les origines Rupert Wyat U.S.A. 2011
WALL-E Andrew Stanton- Pixar U.S.A. 2008
Les fils de l'homme Alfonso Cuaron U.S.A. 2006
V pour vendetta James McTeigue U.S.A. 2005
Minority report Steven Spielberg U.S.A. 2002
La planète des singes Tim Burton U.S.A. 2001
A. I. Intelligence Artificielle Steven Spielberg U.S.A. 2001
Matrix A. et L. Wachowski U.S.A. 1999
Bienvenue à Gattaca Andrew Niccol U.S.A. 1997
Starship troopers Paul Verhoeven U.S.A. 1997
L'armée des douze singes Terry Gilliam U.S.A. 1995
Terminator 2 James Cameron U.S.A. 1991
Brazil Terry Gilliam G.-B. 1985
Terminator James Cameron U.S.A. 1984
Le dernier combat Luc Besson France 1983
Mad Max 2 George Miller U.S.A. 1982
Blade runner Ridley Scott U.S.A. 1982
Malevil Christian de Chalonge France 1981
Mad Max George Miller U.S.A. 1979
Zardoz John Boorman G.-B. 1974
Soleil vert Richard Fleischer U.S.A. 1973
La bataille de la planète des singes J. Lee Thompson U.S.A. 1973
La conquête de la planète des singes J. Lee Thompson U.S.A. 1972
THX 1138 George Lucas U.S.A. 1971
Les évadés de la planète des singes Don Taylor U.S.A. 1971
Le secret de la planète des singes Ted Post U.S.A. 1970
La planète des singes Franklin J. Schaffner U.S.A. 1968
La bombe Peter Watkins G.-B. 1966
Fahrenheit 451 François Truffaut France 1966
Alphaville Jean-Luc Godard France 1965
Docteur Folamour Stanley Kubrick U.S.A. 1964
La jetée Chris Marker France 1962
Le monde, la chair et le diable Ranald MacDougall U.S.A. 1959
Le dernier rivage Stanley Kramer U.S.A. 1959
Day the world ended Roger Corman U.S.A. 1955
Cinq survivants Arch Oboler U.S.A. 1951
Metropolis Fritz Lang Allemagne 1927