Le héros

1966

(Najak). Avec : Uttam Kumar (Arindam Mukherjee), Sharmila Tagore (Aditi), Bireswar Sen (Mukunda Lahir), Somen Bose (Sankar), Nirmal Ghosh (Jyoti), Premangshu Bose (Biresh), Sumita Sanyal (Promila Chatterjee), Ranjit Sen (Haren Bose). 1h57.

Star du cinéma bengali, Arindan doit recevoir un prix à New-Delhi. Il se résout à s'y rendre en train, les avions étant complet. Il fait ainsi la connaissance d'Aditi, une journaliste qui l'interroge sur sa carrière et son statut. Il revoit donc sa vie au cours d'un voyage perturbant qui l'oblige à se remettre en question.

Deuxième film à être un scenario original et le seul à être explicitement sur le cinéma. Dans Le lâche (1965) le héros est scénariste mais le film ne parle pas beaucoup de son métier. Tout le film se passe à l'intérieur d’un train, qui va de Calcutta à Delhi, entre deux très grands acteurs très populaires du cinéma bengali. Mais c'est aussi un film chorale avec beaucoup de personnages.

Structure en flashes-back, rêves, cauchemars et souvenirs conscients. Sorte de Huit et demi où un acteur doute sur sa carrière, son dernier film n'ayant pas été un succès.

Le film, d'après Ray, montre l'instrumentalisation et l'exploitation de la société capitaliste. C'est le cas avec l'intrigue secondaire, où le un publicitaire qui veut décrocher un contrat auprès d'un industriel est prêt pour cela à offrir sa femme. Mais c'est aussi une défense du cinéma d'auteur dans un Bengale de grande culture où il est encore méprisé face aux écrivains, musiciens et artistes de théâtre. L'IPTA (Association Indienne pour un Théâtre Populaire) où Ritwik Ghatak a montré des pièces de Brecht et Ibsen. Ray se distingue ainsi du personnage du vieux journaliste indien conservateur qui déteste le cinéma indien.

Source : Charles Tesson sur le DVD ci-dessous.

critique du DVD
Editeur : Carlotta Films, mars 2022. Les six films : BLU-RAY 1: La grande ville (1963, 2h16) ;BLU-RAY 2 : Charulata (1964, 1h59) ; BLU-RAY 3 : Le lâche (1965, 1h09) et Le saint (1965, 1h06) ; BLU-RAY 4 : Le héros (1966, 1h57) ; BLU-RAY 5 : Le dieu éléphant (1979, 2h01). Version originale sous-titrée français Édition Blu-ray ou DVD. 50€
critique du DVD

Suppléments : À PROPOS DE… : 6 ENTRETIENS AVEC CHARLES TESSON Décryptage et contextualisation des 6 films, du style et de l’œuvre de Satyajit Ray par Charles Tesson, critique, historien du cinéma et auteur du livre Satyajit Ray."CHARULATA" ET "LE HÉROS" VUS PAR EVA MARKOVITS Eva Markovits, programmatrice et critique, analyse quelques scènes clés des films Charulata et Le Héros. L’INVITÉ DE FR3 : SATYAJIT RAY (20 mn) Réalisation : Yves Barbara - © 1981 INA Satyajit Ray est l’invité exceptionnel de cette émission aux côtés du critique de cinéma Michel Ciment et du réalisateur Claude Sautet. Il y parle de ses débuts, de mise en scène, de son film Charulata et du prix Nobel de littérature Rabindranath Tagore.