Mai Zetterling

(1925–1994)
8 films
   
   
2

Mai Zetterling, nait le 24 mai 1925 à Västerås dans une famille très modeste qui émigre en Australie quand elle a quatre ans, mais revient en Suède au bout de trois ans pour s'établir à Stockholm. Elle participe au Théâtre des Enfants de Stockholm, en 1940, à l'âge de 15 ans, dans une pièce de Pär Lagerkvist et poursuit ses études à l'École du théâtre royal de Stockholm (Dramaten) de 1942 et 1945, et intègre la troupe permanente de ce théâtre jusqu'en 1947.

Elle fait ses débuts au cinéma en 1941 et parvint à attirer l'attention de cinéastes britanniques pour son rôle dans le film Tourments en 1944 réalisé par Alf Sjöberg et écrit par Ingmar Bergman, qui reçoit le Grand Prix du Festival de Cannes en 1946. En 1947, elle est invitée par le réalisateur britannique Basil Dearden pour jouer le premier rôle dans le film Frieda, ce qui aboutit à un contrat avec la Rank Organisation. La même année, elle joua dans Musique dans les ténèbres d'Ingmar Bergman, tourné en Suède, puis reveint à Londres où elle continue sa carrière cinématographique en Grande-Bretagne comme actrice, dans quelque 22 films jusqu'en 1963 dont The Lost People (Muriel Box, 1949) et The Truth about Women (Muriel Box, 1957). Au cours de cette période, elle participe aussi au film américain Un grain de folie (1954) avec Danny Kaye, et à deux films suédois : Ett dockhem (1956) et Lek på regnbågen (1958).

Dans les années 1960, elle oriente sa carrière vers la réalisation, collaborant avec la British Broadcasting Corporation TV (BBC TV) dans plusieurs documentaires au contenu sociologique comme : The Polite Invasion (1960) et Little Lords of Egypt (1961). En 1961, elle réalise son premier court-métrage de fiction The War Game.

En 1964, elle réalise son premier long métrage Les Amoureux (Älskande Par) qui fut présenté en sélection officielle en compétition au Festival de Cannes 1965. En 1966, son deuxième long métrage Jeux de nuit (Nattlek), fut présenté en sélection officielle en compétition à la Mostra de Venise. Ce film se base sur un roman écrit par elle-même.

En 1973, elle est choisie par le CIO (Comité International Olympique) pour tourner l’un des segments de Visions of Eight sur les Jeux Olympiques de Munich, aux côtés de Milos Forman, Kon Ichikawa, Arthur Penn ou Claude Lelouch.

Pendant les décennies de 1970 et 1980, elle continue à réaliser et à coréaliser des longs métrages, des documentaires et des séries télévisées, écrivant en outre des scénarios pour ses films Scrubbers (1982) et Amorosa (1986). Son dernier film comme actrice est Morfars resa (1993). le 17 mars 1994, elle meut à Londres, victime d'un cancer.

Elle avait été mariée à l'acteur et danseur Samuel Tutte Lemkow entre 1944 et 1953, dont elle eut deux enfants : Louis et Etienne. Elle contracta un second mariage avec l'écrivain David Hughes (en) entre 1958 et 1979. Elle a écrit une autobiographie, publiée en 1985 : All Those Tomorrows.

Filmographie :

Courts-métrages :

1961 : Lords of Little Egypt: Mai Zetterling Among the Gypsies (TV Short documentary)
1963 : Le jeu de la guerre
1973 : Visions of Eight (Documentary) (segment "The Strongest")
1982 : Love (segments "Love From the Market Place", "Black Cat in the Black Mouse Socks, The", "Julia")
1986 : Betongmormor

Longs-métrages :

1964 Les amoureux
(Älskande par). Avec Harriet Andersson (Agda Frideborg), Gunnel Lindblom (Adele Holmström - née Silfverstjerna), Gio Petré (Angela von Pahlen), Anita Björk (Petra von Pahlen). 1h58.

1914, Stockholm : avant d’accoucher, trois femmes se remémorent leur enfance, leurs amours et leurs illusions perdues…

   
1966 Jeux de nuit
Avec : Ingrid Thulin (Irene), Keve Hjelm (Jan), Lena Brundin (Mariana), Naima Wifstrand (Astrid), Jörgen Lindström (Jan à 12 ans). 1h50.

Jan retourne dans le château de son enfance avec Mariana qu'il va bientôt épouser. L’amour fou pour sa mère, Irène, ressurgit, ainsi que les souvenirs des expérimentations sexuelles de celle-ci…

   
1968 Doktor Glas
Avec : Per Oscarsson (Dr. Glas), Lone Hertz (Helga Gregorius), Ulf Palme (Rev. Gregorius), Bente Dessau (Eva Martens). 1h25.

Un vieux médecin de Stockholm réfléchit aux événements tragiques causés par son attirance pour la femme d'un ecclésiastique et son intervention dans le mariage de celle-ci.

   
1968 Les filles
(Flickorna). Avec : Bibi Andersson (Liz Lindstrand), Harriet Andersson (Marianne), Gunnel Lindblom (Gunilla), Gunnar Björnstrand (Hugo), Erland Josephson (Carl), Frank Sundström (L'amant de Mariann), Åke Lindström (Bengt), Stig Engström (Thommy). 1h40.

En tournée, trois comédiennes jouent Lysistrata d’Aristophane et s’interrogent sur leur propre condition de femmes…

   
1976 Vi har många namn
  Téléfilm. Avec : Ewa Fröling (La femmme de rêve), Gunnar Furumo (Robert), Ernst Günther (L'inspecteur Gun Jönsson Gun Jönsson Rôle : Rosalie. 0h50.

Une femme qui a passé sa vie à se sacrifier pour le bonheur de sa famille. Que se passe-t-il lorsque son monde se fissure ?

   
1977 Månen är en grön ost
  Ingvar Boman Rôle : Red Lars Edström Lars Edström Rôle : Blue Ewa Fröling Ewa Fröling Rôle : Violet Jill Purce Jill Purce Rôle : Green. 1h12.

Deux jeunes filles fantasment qu'elles sont des adultes, représentant différentes couleurs - rouge, jaune, bleu, vert, violet, noir et indigo.

   
1982 Dangereuse humiliation
  (Scrubbers). Avec : Amanda York (Carol Howden), Chrissie Cotterill (Annetta Brady), Kathy Burke (Glennis), Robbie Coltrane (Puff Guts). 1h30.

La brutale réalité de la vie dans une prison de femmes où la violence est omni-présente.

   
1986 Amorosa
Avec : Stina Ekblad (Agnes von Krusenstjerna), Erland Josephson (David Sprengel), Philip Zandén (Adolf von Krusenstjerna), Lena T. Hansson (Ava de Geer), Peter Schildt (Gerhard Odencrantz), Catherine de Seynes (Eva von Krusenstjerna), Olof Thunberg (Ernst von Krusenstjerna), Börje Ahlstedt (Joachin Rosenhjelm). 1h57

La vie de l’écrivaine Agnès von Krusenstjerna, son rapport au milieu aristocrate dont elle est issue et sa relation tumultueuse avec son mari