Présumé innocent

1990

Genre : Film noir

(Presumed Innocent). D'après le roman de Scott Turow. Avec : Harrison Ford (Rusty Sabich), Raul Julia (Sandy Stern), Greta Scacchi (Carolyn Polhemus), Brian Dennehy (Raymond Horgan), Bonnie Bedelia (Barbara Sabich), Paul Winfield (Le juge Larren Lyttle), John Spencer (Detective Dan Lipranzer), Joe Grifasi (Tommy Molto). 2h07.

Rusty Sabich est le 1er substitut du procureur  de district Raymond Horgan. Lorsque sa collègue Carolyn Polhemus est retrouvée violée et assassinée dans son appartement, Raymond insiste pour que Rusty se charge de l'enquête. À l'approche des élections du procureur de district, Tommy Molto, le chef par intérim de la division des homicides, est parti rejoindre la campagne rivale de Nico Della Guardia. Rusty, marié, fait face à un conflit d'intérêts depuis qu'il a eu une brève liaison sexuelle avec Carolyn. Comme il avait montré peu d'ambition et aurait donc été de peu d'utilité pour faire avancer sa carrière, Carolyn l'a brusquement quitté. Rusty s'est depuis réconcilié avec sa femme Barbara, mais est toujours obsédé par Carolyn.

Le détective Harold Greer est initialement en charge de l'enquête sur le meurtre, mais Rusty le fait remplacer par son ami le détective Dan Lipranzer, qu'il persuade de ne pas joindre la liste des appels reçu par Carolyn qui rendrait publique sa liaison avec elle et blesserait de nouveau Barbara. Rusty découvre bientôt que Molto fait ses propres enquêtes. Certains aspects du crime suggèrent que le tueur connaissait les procédures de collecte de preuves de la police et a dissimulé des indices en conséquence. Le sperme trouvé dans le corps de la victime ne contient que du sperme mort. Le sang du tueur est de type A, le même que celui de Rusty. Lorsque Della Guardia remporte les élections, lui et Molto accusent Rusty du meurtre et font pression pour obtenir des preuves contre lui. Les empreintes digitales de Rusty sont retrouvées sur un verre à bière de l'appartement de Carolyn, et les fibres de son tapis à la maison correspondent à celles trouvées sur son corps. Lipranzer est dessaisi de l'affaire.

Raymond devient furieux de la gestion de l'affaire par Rusty, mais admet qu'il avait également eu une brève relation amoureuse avec. Rusty appelle Sandy Stern, l'un des meilleurs avocats de la défense. Au procès, il est révélé que le verre de bière est manquant, et Stern persuade le juge Larren Lyttle de ne donc pas le retenir comme pièce à charge face au jury. Raymond témoigne et se parjure, affirmant que Rusty a insisté pour mener l'enquête, confirmant ainsi l'affirmation de la défense d'un coup monté. Rusty découvre que Carolyn avait acquis un dossier pour une affaire de corruption impliquant un homme nommé Leon Wells. Après avoir été confronté à Rusty et Lipranzer, Wells avoue qu'il a payé 1 500 $ au juge Lyttle pour que les accusations criminelles contre lui soient abandonnées, Carolyn agissant en tant que facilitatrice.

L'idée maîtresse de la défense de Stern est que Della Guardia et Molto ont piégé Rusty afin de couvrir l'affaire de corruption. Lors du contre-interrogatoire du coroner, il est révélé que Carolyn a subi une ligature des trompes, n'ayant ainsi aucune raison d'utiliser le contraceptif spermicide qui a été trouvé sur elle. Stern affirme que la seule explication de cet écart est que l'échantillon de liquide n'a pas été réellement prélevé sur le corps de Carolyn. Sur la base de la disparition du verre de bière, de l'absence de motif et du fait que l'échantillon de liquide n'a plus de sens, le juge Lyttle rejette les accusations. Rusty confronte Stern pour avoir soulevé le dossier de corruption dans l'affaire. Stern lui jure de garder le secret, révélant que Lyttle a eu une brève relation sexuelle avec Carolyn. Stern avoue également que lui et Raymond savaient que Lyttle prenait des pots-de-vin, et bien que Lyttle ait offert sa démission, Raymond a estimé qu'il était un juge brillant et méritait une autre chance. Lipranzer rencontre Rusty et révèle qu’il détenait le verre de bière manquant, expliquant qu'il ne l'a jamais remis en preuve lorsque l'enquête a été confiée à Della Guardia et Molto. Rusty le jette dans une rivière.

Chez lui, Rusty découvre une petite hache recouverte du sang et des cheveux de Carolyn. Alors qu'il lave l'outil, Barbara admet qu'elle a assassiné Carolyn, son mobile étant l'affaire adultère de Rusty. Elle exprime qu'elle avait laissé suffisamment de preuves pour que Rusty sache qu'elle avait commis le crime, mais ne s'attendait pas à ce qu'il soit accusé du meurtre.

En voix off, Rusty explique que le meurtre de Carolyn a été considéré comme non résolu. Il regrette que ce soit son inextinguible désir qui ait poussé sa femme à commettre un meurtre. Mais juger deux personnes pour le même crime est  juridiquement impossible  et il ne veut pas laisser son fils sans sa mère. Fouillant son âme il déclare : il y a eu une victime, il y a eu meurtre et il y a châtiment.

 Pakula revient au thiller qui a fait son succès dans les années 70 : Klute (1970), Les hommes du président (1976). Mais la dimention politique et sociale a disparu sans que l'intrigue soit traitée avec assez de noirceur comme chez Paul Verhoven ou David Fincher.