(1929–2014)
19 films
   
   
2
 

Ses études de philosophie et d'architecture abandonnées, Vera Chytilova exerce divers métiers (dessinatrice, photographe, mannequin). Après un stage aux studios de cinéma de Barrandov, elle se destine à la réalisation et suit pendant cinq ans des cours à l'Ecole des hautes études cinématographiques de Prague (FAMU). Elle signe alors plusieurs courts métrages, dont Le Plafond (1962), film de fin d'études récompensé par le prix de l'Union internationale des ciné-clubs au festival d'Oberhausen.

Considérée comme l'une des réalisatrices de la Nouvelle Vague tchécoslovaque, Vera Chytilova s'attarde, dès ses premiers films, sur les problèmes de l'émancipation des femmes. Après avoir mis en scène plusieurs ouvrières d'une usine de textile dans le court métrage Un sac de puces (1962), la cinéaste tourne son premier long métrage, Quelque chose d'autre (1963), parallèle entre la vie d'une athlète et celle d'une ménagère. Réalisatrice d'un sketch du film-manifeste de la Nouvelle Vague tchécoslovaque Les Petites perles au fond de l'eau (1965), elle signe ensuite Les Petites marguerites (1966), portrait de deux jeunes filles irresponsables et sauvages. Récompensé dans plusieurs festivals étrangers, le film est en revanche très critiqué par le gouvernement de l'époque, qui décide de lui retirer toute aide financière.

Grâce à une société de production belge, Vera Chytilova réussit toutefois à réaliser Le Fruit du paradis (1969), mais elle se voit aussitôt mise à l'écart par le pouvoir. Eloignée des plateaux de cinéma durant sept ans, Vera Chytilova revient en 1976 avec Le Jeu de la pomme, une comédie mettant aux prises une infirmière et un médecin. Toujours soumise à la censure, elle tourne ensuite deux satires, Panelstory et La Calamité (1980), puis Prélude à l'après-midi tardif d'un fauve (1983). Alternant fictions et documentaires, la réalisatrice signe, en 1998, Pasti, pasti, pasticky, comédie acerbe sur une vétérinaire à la recherche des hommes qui l'ont violée.

Filmographie :

Court-métrages :
1960 : Zelená ulice ; Kocicina - Pan Ká
1961 : Zurnal FAMU - První obcasník
1962 : Un sac de puces
1965 : Les petites perles au fond de l'eau (segment "Automat Svet")
1970 : Strop
1971 : Kamarádi (TV)
1978 : Cas je neúprosný (Documentaire)
1983 : Capitali culturali d'Europa - Prague (Téléfilm documentaire)
2000 : Vzlety a pády (Video documentaire)
2002 : Gen: Galerie elity národa (2 episodes) : Jirí Kodet - Jan Pirk
2006 : Táta jako máma (1 episode) - Otcové zralého veku

Longs-métrages :

1963 Quelque chose d'autre
  Portrait parallèle de deux jeunes femmes qui se retrouvent au seuil d'une crise existentielle
   
1966 Les petites marguerites

(Sedmikrásky). Avec : Ivana Karbanová (Marie II, la blonde), Jitka Cerhová (Marie I, la brune), Marie Cesková (La femme aux toilettes), Jirina Myskova, Marcela Brezinová (Les personnels aux toilettes), Julius Albert (Le vieux playboy), Oldrich Hora (Le playboy), Jan Klusák (Le plus jeune playboy). 1h14

Marie 1 et Marie 2 s’ennuient fermement. Leur occupation favorite consiste à se faire inviter au restaurant par des hommes d’âge mûr, puis à les éconduire prestement. Fatiguées de trouver le monde vide de sens, elles décident de jouer le jeu à fond, semant désordres et scandales, crescendo, dans des lieux publics.

   
1970 Les fruits du paradis
  Metaphore inspiree par l'histoire d'Adam et Eve ou est-il preferable de vivre dans l'ignorance ou au contraire dans la verite en assumant toutes les consequences?
   
1977 Le jeu de la pomme
  Une jeune infirmiere enceinte est victime de la lachete de son amant, medecin.
   
1980 Panelstory
 

(Panelstory aneb Jak se rodí sídliste).

La vie dans une cite satellite en construction dans la banlieue de Prague

   
1982 La calamite
  (Kalamita)
   
1982 Chytilova Versus Forman
  Documentaire
   
1983 L'après-midi d'un vieux faune
  Un Casanova vieillissant subit un cuisant echec. Est-ce la fin du vieux faune?
   
1984 Praha - neklidné srdce Evropy
   
   
1987 Vlci bouda
   
   
1988 Le bouffon et la reine

(Sasek a královna).

Adaptation cinematographique de la piece de Boleslav Polivka. À l'origine une pièce de théâtre mettant en vedette Bolek Polivka (tchèque) et sa femme Chantal Poullain-Polivkova (française). Un regard satirique sur l'occupation étrangère - un bouffon tchèque médiéval divertit un roi allemand et sa femme française, ou un villageois tchèque moderne aide un chasseur bavarois et sa femme française trouvent un sanglier en Bohême - l'histoire oscille entre les deux intrigues et les périodes. Écoutez le bouffon corriger le tchèque de la reine en proclamant "Neumí Çe-e-e-sky": elle ne sait pas parler tchèque. Polívka utilise des techniques de pantomime traditionnelles dans le cadre du répertoire du bouffon.

   
1989 Kopytem sem, kopytem tam
   
   
1990 T.G.M. - osvoboditel
  Documentaire
   
1991 Mí Prazané mi rozumeji
   
   
1992 Dedictví aneb Kurvahosigutntag
   
   
1998 Pasti, pasti, pasticky
   
   
2001 Vyhnání z ráje
   
   
2005 Pátrání po Ester
   
   
2006 Hezké chvilky bez záruky

Avec : Jana Janeková (Hana), Jana Krausová (Eva), Bolek Polívka (Dub), David Kraus (Pavel), Igor Bares (Karel,le mari d'Hana), Martin Hofmann (Petr, l'amant d'Eva), Miroslav Hájek (Honzík, le fils d'Hana). 1h53.

L'histoire de la psychologue Hana, entrecoupée des histoires de vie de ses patients : Eva, propriétaire d'une galerie, Dub un millionaire...