Pour Luc Vancheri, maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2, penser le "et" de cinéma et peinture c'est lui substituer les particules "après", "avec" et "dans". Son livre s'organise ainsi en trois parties :

Dans Passages, il tente de montrer que l'image du cinéma vient de la peinture ; dans Partages que le cinéma bouleverse la peinture. Dans Présences, il étudie quelques exemples de biographies de peintres, d'œuvres citées et des réemplois de motifs et de formes.

Les réponses aux questions posées dans les deux premières parties nous ont semblées un peu abstraites (comment passe-t-on de la peinture au cinéma ? De l’impressionnisme aux frères Lumière ? Du XIXe siècle au XXe ? Comment se forment les images ?) tout comme certaines problématiques (Le modèle musical de la peinture et du cinéma, Le cinéma comme art pathétique, Le film comme atelier des arts, Le film comme champ d'expériences)

L'analyse de la présence de la peinture dans les oeuvres porte sur Titanic de James Caméron, Passion de Jean-Luc Godard, L'Humanité de Bruno Dumont, Le portrait de Dorian Gray d'Albert Lewin, Vertigo d'Alfred Hitchcock, La chienne de Jean Renoir, Mamma Roma de Pier Paolo Pasolini, Rêves de Akira Kurosawa et Edvard Munch de Peter Watkins.

Retour à la page d'accueil

Cinéma et peinture
Collection : Armand Colin Cinéma. Brochée - 192 pages : 15,00 x 21,00. Octobre 2007. 22,00 €
2007
Luc Vancheri