Stavisky

1974

Scénario : Jorge Semprún. Avec : Jean-Paul Belmondo (Serge Alexandre / Stavisky), Charles Boyer (Le baron Raoul), François Périer (Albert Borelli), Anny Duperey (Arlette), Michael Lonsdale (Dr. Mezy), Roberto Bisacco (Montalvo), Claude Rich (L’inspecteur Bonny), Pierre Vernier (Le maître Grammont). 1h55.

Lundi 24 juillet 1933. Trotsky, révolutionnaire bolchevique, fait une discrète arrivée à Cassis : il vient d'obtenir l'asile politique en France.

À Paris, commence pour Serge-Alexandre, homme d'affaires joueur et séducteur, une semaine comme les autres, entièrement vouée à l'argent. À l'heure où son riche ami, le baron Raoul, vient l'attendre dans le hall de l'hôtel Claridge pour lui donner quelques détails sur le concours d'élégance qui a eu lieu la veille à Biarritz, et où Arlette, dame de cœur de Serge-Alexandre, s'est particulièrement distinguée.

Seule ombre au tableau en cette journée du 24 juillet, l'enquête que prépare l'inspecteur Bonny, de la Sûreté, sur Serge-Alexandre, homme au passé chargé et qui, sept ans auparavant, a été condamné à deux ans de prison pour escroquerie.

C'est l'inspecteur Boussaud, aujourd'hui plus qu'ami de Serge-Alexandre, qui avait procédé à l'arrestation. Entre autres affaires, Serge-Alexandre dirige le théâtre de l'Empire. C'est là qu'il se rend avec le baron Raoul et qu'il s'offre un instant d'émotion en donnant la réplique à Erna, une comédienne fière de sa judéité, alors qu'il cherche à faire oublier la sienne. En fin d'après-midi, Borelli, son homme de confiance, après lui avoir rappelé que ses entreprises étaient déficitaires, cherche à le mettre en garde sur les dangers courus avec cette nouvelle escroquerie, récemment mise en œuvre : l'émission de faux bons de caisses au crédit municipal de Bayonne.

C'est avec ce scandale que prendra fin la carrière aventureuse de Serge-Alexandre, retrouvé mort dans un chalet de montagne.