Le pont des soupirs

2014

6e segment des Ponts de Sarajevo, flm collectif coréalisé avec Aida Begic, Leonardo di Costanzo, Kamen Kalev, Isild Le Besco, Sergey Loznitsa, Vincenzo Marra, Ursula Meier, Vladimir Perisic, Cristi Puiu, Marc Recha, Angela Schanelec, Teresa Villaverde. 10'.

D'une part, concaténation de deux courts Ecce Homo - Excès Oh! Mot (1993) et Je Vous Salue Sarajevo (2006) passant chacun du format 1.33 à 1.85. Le premier s'inscrit dans la suite des d'Histoire(s) du cinéma. L’autre reprent l'analyse d’une image fixe sur laquelle zoome la caméra. D'autre part un nouveau court-métrage : "Faux tographe, tragédie de l’image"

Faux tographe. Archi faux. "On est là pour faire des photos, alors on reste à sa place"
La langue française, toujours souscieuse du sens des mots, utilisa le terme d'objectif pour designer les yeux de l'appareil présenté par Daguerre, et ce,dès sa mise sur le marché. Alors la honte..
Paco Ibanez chante :
« Te sentirás acorralada,
te sentirás, perdida o sola,
tal vez querrás no haber nacido,
no haber nacido.

Pero tú siempre acuérdate
de lo que un día yo escribí
pensando en ti, pensando en ti »


Tragédie de l’image. "...Alors pas payer, pas payer, pas payer, pas payer, pas payer.. (12 fois). Il y aura donc deux objectifs, à l’extérieur de la matière, à l’intérieur de l’esprit. Mettons les choses en examen: Que s’est-il donc passé ? Payer peut-être pour mourir mais non pas pour figurer sur la photo, ou, parfois une poignée de main. Que s’est il donc passé ? Que s'est il donc passé? L’esprit a emprunté à la matière des perceptions dont il a fait une nourriture. De fait, on a construit un pont, un fait capital, Capitale. Mais souvenons-nous : un fait est autant ce qui se fait que ce qui ne se fait pas. Et les reporters de guerre étant assez peu dans l’esprit, la matière ne sera donc pas payée de retour. Le pont à moitié construit, on en restera là" ; termine dans un soupir Jean-Luc Godard.

Godard rentre chez lui, pose sa canne, s’effondre sur le tapis, disserte sur le cinéma passé et se relève pour mettre un point final à sa lettre de remerciements.

Vidéo que Jean-Luc Godard adresse le vendredi 13 mars 2015 à l’Académie du cinéma suisse qui lui délivrait un prix d'honneur à l'occasion de sa remise des prix annuels.