2002

Jeunes, Ming et Yan sont entrés à l'académie de police. Ming se fait tout de suite remarquer par ses multiples talents. Il grimpe vite les échelons. Yan est lui repéré rapidement par le commissiare Wong pour une longue mission d'infiltration. Officiellement, il se fait renvoyer de l'école. Il peut alors rentrer dans la bande de Sam, un parrain local. Ce que la police ne sait pas, c'est que Ming est en réalité un espion à la solde de Sam. Pourtant, lors d'une mission visant à prendre Sam en flagrant délit de trafic de drogue, les deux parties vont se rendre compte qu'elles ont toutes les deux un traître dans leur rang...

 

 

Le pré-générique expose en montage alterné les parcours des deux personnages principaux. Seul le personnage de Ming est relativement fouillé ( sa vie avec sa compagne, sa relation avec le commissaire, ses collègues, l'exécution de Wong) alors que Yan est réduit à ses apparitions sur les toits en pleine lumière symbolisant son asservissement contre-nature à son rôle de taupe.

Si l'action est nerveuse, les dialogues sont particulièrement inexistants et les personnages féminins sont ridicules (Yan à la psychiatre : "j'ai rêvé de vous", celle-ci en retour : "moi aussi" et les voilà qui se prennent la main).

La confrontation des deux héros qui ont pris la place de l'autre au sein de l'organisation ennemie ne rappelle que d'assez loin Volte-face : ici tout le monde à envie d'être policier. Malgré le truculent Wong, à aucun moment, le clan des mafieux pourrait représenter un lieu désirable.

Sans profondeur, le film n'atteint jamais à la dimension du film noir et se réduit au suspens un peu vain des séries télévisées.

Jean-Luc Lacuve le 22/09/2004

Genre : Film policier
Infernal affairs
(Wu Jian Dao) de Andrew Lau, Alan Mak . Avec Tony Leung (Yan), Andy Lau (Ming), Anthony Wong (Wong), Eric Tsang (Sam), Edison Chen (Ming jeune ), Shawn Yue (Yan jeune) ,Sammi Cheng (Mary) Kelly Chen (Docteur Lee). 1h37.
Andrew Lau