War pony

Gina Gammell et Riley Keough
2022

Caméra d'or au sein de La semaine de la critique 48e festival du cinéma américain de Deauville, édition 2022 Avec : LaDainian Crazy Thunder (Matho), Jojo Bapteise Whiting (Bill), Sprague Hollander (Tim), Jesse Schmockel (Echo), Ashley Shelton (Allison), Robert Stover (Colton). 1h55.

Deux jeunes hommes de la tribu Oglala Lakota vivent dans la réserve amérindienne de Pine Ridge. À 23 ans, Bill cherche à joindre les deux bouts. Que ce soit en faisant des livraisons ou en élevant des caniches, il est déterminé à se frayer un chemin pour atteindre le “rêve américain”. Matho, 12 ans, est quant à lui impatient de devenir un homme. Cherchant désespérément à obtenir l’assentiment de son jeune père, Matho prend une série de décisions impulsives qui bouleversent sa vie et ne lui permettent pas de faire face aux dures réalités du monde. Liés par leur quête d’appartenance à une société qui leur est hostile, Bill et Matho tentent de tracer leur propre voie vers l’âge adulte.

Base documentaire solide pour cette plongée dans la réserve de Pine Ridge, territoire du Dakota du Sud. Les personnages portent toujours une légereté et une chance de s'en sortir en dépit de leurs efforts parfois maladroits ou irresponsables.

Deux écrivains autochtones locaux, Franklin Sioux Bob et Bill Reddy, ont co-écrit le scénario avec Keough et Gammell sur la base de leurs propres expériences en grandissant dans la réserve. Le premier voyage de Keough à Pine Ridge est le point de départ de War Pony, est revenu en 2015 lorsqu'elle interpétait Krystal dans American Honey, le road movie d'Andrea Arnold. Un paasage du film a été tourné dans la réserve, et Sioux Bob et Reddy ont reçu de petits rôles, tandis que White a guidé Arnold sur les lieux. Keough, alors juste au milieu de la vingtaine, a rapidement noué une amitié avec eux qu'elel a poursuivi une fois retournée à L.A. Avec Gammell , elles ont tous deux visité Pine Ridge - à un court trajet en avion de L.A. - à l'été 2016 pour deux semaines de vacances, les premières d'une longue série à venir. À ce stade, les deux avaient déjà rencontré Cante Win Poor Bear, souvent désignée par son surnom Babe, une éducatrice locale et défenseure des jeunes et des familles de Pine Ridge. Babe avait présenté Keough et Gammell aux anciens protocoles culturels des Lakota, les invitant à s'asseoir avec les anciens et à faire une offrande traditionnelle de tabac de saule rouge. Lorsque le chien de Reddy, un Pitbull appelé Beast, est décédé, le scénario a pris forme. Beast, était le nom original du long métrage, mais, trop banal,a été changé en War Pony peu de temps après sa sélection à Cannes.