Car Crash (Double Disaster)

1963

(Double Disaster) : "Orange Car Crash, Fourteen Times", "Silver Car Crash" , "Green Car Crash"
Andy Warhol, 1963
Encre de sérigraphie sur peinture polymère synthétique sur toile
New York, MoMA et collections privées

En 1962, Warhol commence à produire des images à partir de nouvelles tragiques en première page des journeaux. C'est la série intitulée "Death and Disaster" (Mort et désastre).

"Double Disaster" fait partie de la série créée par Andy Warhol en 1963 sur des accidents de voiture. L'oeuvre se compose de deux panneaux. Le panneau gauche comporte une sérigraphie du même accident de voiture repété plusieurs fois, le panneau droit est une toile vierge, de la même couleur d'arrière-plan. À propos de cet ajout Warhol affirma, peut-être ironiquement, "Les deux sont conçus pour s'accrocher comme le veut le propriétaire... Cela les rend juste plus grands et les surtout les rend plus cher."

A propos de la sérigraphie, il déclarait aussi. "J'ai essayé de les faire à la main", dit-il, "mais je trouve plus facile d'utiliser la sérigraphie. De cette façon, je n'ai pas du tout à travailler sur mes objets." La distance de Warhol par rapport à la réalisation de l'œuvre est parallèle à sa diffusion de cette image horrible par la répétition et la détérioration.

"Orange Car Crash Fourteen Times" (268.9 x 416.9 cm, MoMA) reproduit 14 fois le même accident. "Silver Car Crash" (243 X 400 cm, collection privée) reproduit 15 fois un autre accident. Elle est vendue en novembre 2013 pour 105,4 millions de dollars chez Sotheby's New York pulvérisant le précédent record de 71,72 millions de dollars, somme la plus élevée jamais déboursée pour un Warhol, de "Green Car Crash" (228,6 X 203,2 cm) vendue chez Christie's, New York le 16 mai 2007... sans son pendant monochrome.