Détail de Autoportrait
(1922-2011)
Ecole de Londres
Homme dénudé au rat 1977 Perth, Art gallery of Western Ausralia

Petit-fils du médecin et fondateur de la psychanalyse, Sigmund Freud, et de sa femme Martha Bernays, Lucian naît à Berlin. Son père, l'architecte Ernst L. Freud (1892-1970), est le plus jeune fils de Sigmund Freud. En 1933, pour échapper à l'antisémitisme nazi, Ernst Freud emmène sa famille à Londres : sa femme Lucie Brasch et ses fils Lucian, Stephen (1921-2015) et Clement (1924-2009). En 1938, à la suite de l'Anschluss, Sigmund Freud les y rejoint.

Après ses études secondaires, Lucian entre en 1938–1939 à la Central School of Arts and Crafts de Londres. De 1939 à 1941, il suit les cours de Cedric Morris à l'East Anglian School of Painting and Drawing à Dedham. Il est alors mobilisé dans la marine marchande puis démobilisé après trois mois de mer. De 1942 à 1943 il étudie à temps partiel au Goldsmith's College à Londres.

En 1943, il illustre les poèmes de Nicholas Moore. Il expose, pour la première fois, à la galerie Lefèvre à Londres en 1944. Sa peinture est alors influencée par le surréalisme : en témoigne le tableau énigmatique The Painter's Room. Déjà, « l'univers personnel de Freud y est représenté : la fenêtre, la plante, l'animal, tous les éléments de son œuvre sont en place ».

En 1946, Freud visite Paris et la Grèce. Il reviendra très régulièrement à Paris pour rendre visite à Picasso et à Giacometti.

En 1948, il épouse la fille du sculpteur Jacob Epstein, Kitty Garman dont il aura deux filles, Annabel Freud et la poétesse Annie Freud. Il divorce de Kitty en 1952 pour se remarier en 1953 avec Lady Caroline Blackwood. En 1952, il peint dans la chambre 38 de l'hôtel La Louisiane le tableau "Hôtel Bedroom"  où il figure avec Lady Caroline Blackwood. Ce deuxième mariage n'est pas plus heureux et leur divorce intervient en 1958. Il a peint de très beaux portraits inspirés par ses épouses Kitty (Girl with a white Dog, 1950-51) et Caroline (Girl in a Green Dress, 1952 ). Lucian Freud, qui n'appréciait pas les contraintes de la vie de famille, vécut ensuite en célibataire, avec des compagnes successives dont il eut de nombreux enfants et des petits-enfants. Quatorze enfants ont été identifiés, dont la styliste Bella Freud (née en 1961), l'écrivain Esther Freud, l'artiste Jane McAdam Freud (née en 1958).

Au début des années 1960, sa rencontre avec Francis Bacon, Frank Auerbach, Leon Kossoff, Michael Andrews, dans un groupe emmené par R.B. Kitaj fait basculer sa technique. Bacon et Auerbach l’avaient convaincu de quitter sa manière fine et linéaire pour se laisser aller aux grands coups de brosse. Sa peinture s'était faite alors de plus en plus épaisse, appliquée dans des tonalités sourdes, dans les beiges et les gris, rehaussés de blanc. Ce groupe prit le nom d'« École de Londres. Ce groupe de peintres figuratifs se constituait en réaction à la peinture abstraite dominante d'après-guerre et revendiquait une peinture réaliste dépassant les apparences pour cerner la vérité des sujets.