Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux
195 000 visiteurs en trois mois en 2016 pour l’exposition« Modigliani, l’œil intérieur »au musée d’Art moderne de Villeneuve-d’Ascq
Icônes de l’art moderne – la collection Chtchoukine, Fondation Vuitton, 2016-2017: 1,2 million de visiteurs

Fréquentation d’expositions à Paris (sources : Réunion des musées nationaux/Grand Palais et Centre Pompidou) :

1 - Toutankhamon, le Trésor du Pharaon, 2019 (6 mois, du 23 mars au 22 septembre) : 1,42370 millions
2 - Toutankhamon, Petit Palais, 1967 (6 mois) : 1,24 million de visiteurs
3- Icônes de l’art moderne – la collection Chtchoukine, Fondation Vuitton, 2016-2017 : 1,2 million de visiteurs
4 - De Cézanne à Matisse, chefs-d’œuvre de la Fondation Barnes, musée d’Orsay, 1993 : 1,148 million de visiteurs
5 -Léonard de Vinci au Louvre : 1 071 840 de visiteurs. 4 mois (24 octobre 2019 - 24 février 2020)
6- Ramsès II, Grand Palais, 1976 : 1 million de visiteurs
7 - Monet, Grand Palais, 2010-2011 : 913 064 visiteurs
8 - Dali, Centre Pompidou, 1979 : 840 662 visiteurs
9 - Renoir, Grand Palais, 1985 : 793 544 visiteurs
10 - Hopper, Grand Palais, 10 octobre 2012-3 février 2013  : 784 269 visiteurs
11 - Picasso et les maîtres, 2008-2009 : 783 352 visiteurs.
12 - Manet, Grand Palais, 1983 : 735 197 visiteurs
13 - Matisse, Centre Pompidou, 1993 : 734 896 visiteurs
14 - Kandinsky, Centre Pompidou, 2008-2009 : 702 905 visiteurs

Record sur l'art contemporains:
Jeff Koons, Centre Pompidou, du 6 novembre 2014 au 27 avril 2015 : 650.045 visiteurs.
Soulages, Centre Pompidou, 2009-2010 : 502 000 visiteurs (Malgré trois semaines de fermeture en raison d'une grève du personnel)
Gerhard Richter, Centre Pompidou, 2012, 424.453 entrées.

Instaurées depuis 1994, les jauges limitant l’affluence dans les salles pour des raisons de sécurité empêchent les musées de reproduire les succès de fréquentation du passé, malgré l’extension des horaires en nocturne.

L’exposition Edward Hopper s’est ainsi achevée sur deux nuits blanches complètes, soit 72 d’ouverture non-stop jusqu’au dimanche 3 février.

L’exposition Icônes de l’art moderne – la collection Chtchoukine, pour l’ultime semaine d’ouverture de l’exposition, et afin de permettre l’accès au plus grand nombre, le musée reste ouvert tous les jours de 7 heures à 23 heures, et jusqu’à 1 heure du matin le samedi 4 mars. La fondation a également choisi de rythmer ces dernières journées : chaque matin de 7 heures à 9 heures se tiennent des "morning Chtchoukine" pendant lesquels la fondation offre un petit-déjeuner au public. Le mercredi 1er mars de 9 heures à 19 heures, elle propose une journée "Chtchoukine en famille" avec des parcours "Chtchoukine en rimes et comptines", des microvisites en famille et un atelier-jeu de piste "Chercheurs d’art". Enfin, le samedi 4 mars à partir de 23 heures, un artiste phare de musique électronique propose un voyage sonore dans les contrées russes.

Pour Toutankhamon, le Trésor du Pharaon, du 23 mars au 22 septembre2019 à la Vilette, pour chaque créneau horaire, on compte 1 200 à 1 300 personnes. Sachant que deux créneaux se superposent le temps de la visite, du coup, parfois ça coince… "Cet été, on a vu des gens qui en venaient aux mains." Les promoteurs – le groupe privé d’événementiel IMG – ont décidé d’élargir, le lundi 9 septembre, les horaires, de 8 heures à minuit, pour permettre au plus grand nombre d’y avoir accès. L’objectif en effet est de voir à son terme, en 2022, cent ans après sa « résurrection » par l’archéologue Howard Carter , le pharaon retrouver sa place définitive au Grand Musée égyptien de Gizeh, dans la banlieue du Caire, qui cherche toujours à sortir des sables. Pour cela, il faut de l’argent. A raison de 5 millions de dollars garantis par ville et dix villes dans la tournée, L’Etat égyptien a donc fait affaire avec IMG Exhibitions. Et le résultat dépasse les espérances. « On ne communique pas sur les chiffres », répondent les organisateurs, mais un rapide calcul donne déjà pour Paris une billetterie de 28 millions d’euros.

A sa clôture, lundi 24 février au soir, l’exposition Léonard de Vinci a accueilli 1 071 840 de visiteurs. "Il s’agit d’un record absolu pour le musée du Louvre, le dernier étant celui de la rétrospective consacrée à [Eugène] Delacroix en 2018, qui avait attiré 540 000 visiteurs. Sur les cent quatre jours d’ouverture au public, la fréquentation moyenne journalière s’est établie à 9 783 visiteurs...Ce chiffre, exceptionnel pour une exposition ouverte pendant quatre mois, s’explique par la mise en place de quarante-six nocturnes supplémentaires (soit 175 000 visiteurs) ainsi que par l’ultime ajout des trois dernières nuits gratuites – une première dans l’histoire du musée – qui ont permis d’étendre les horaires afin que le public le plus large puisse visiter l’exposition. Parmi ces visiteurs, 386 000 personnes ont bénéficié de la gratuité, soit 36 % d’entre eux"(Musée du Louvre).

Ces chiffres peuvent être comparés aux 1,1 millions de visiteurs au salon de l'automobile durant une semaine (21 au 24 octobre 2016) et au 700 000 visteurs du salon de l'agriculture durant quinze jours (du 25 Février au 5 Mars 2017).

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts