La légende de la montagne

1979

Genre : Aventures

(Shan zhong zhuan qi). Avec :Shih Chun (He Yun-Tsing), Hsu Feng (Melody), Sylvia Chang (Nuage), Chen Hui Lou (le révérend), Rainbow Hsu (Madame Wang), Tien Feng (Chang). 3h12.

He Yun-Tsing est missionné par un monastère pour recopier un canon bouddhiste, un texte sacré qui permettrait de libérer les âmes des défunts. Le jeune homme se retire dans la montagne afin de mener à bien sa tâche. Le canon devient bientôt la cible de toutes les convoitises et Yun-Tsing fait la rencontre d’étranges personnages…

Seconde partie du diptyque coréen, tourné en même temps que Raining in the Mountain, La Légende de la montagne, dont le scénario, écrit par l’épouse de King Hu, est tiré d’une histoire de fantômes de la dynastie Song, est considéré comme l’ultime coup d’éclat du cinéaste.

À mi-chemin entre conte surnaturel et fable philosophique, cette fresque élégiaque est hors-norme. Certains reprocheront au film sa durée (plus de 3h), sa lenteur, son aspect contemplatif… King Hu, lui, offre une « expérience du temps ».

La nature omniprésente est grandiose, la lumière est fantastique, l’actrice Hsu Feng incarne magnifiquement l’esprit du Mal… Avec ce film spiritualiste et ésotérique, King Hu prouve à nouveau qu’il est le maître des couleurs et des images, et qu’il peut, chose rare, faire ressentir physiquement cette légende des âmes mortes de la montagne, ces forces invisibles mais infiniment puissantes.