Genre : Drame sentimental
1998

Curieuse et disponible, Dominique passe la soirée avec une amie dans une boîte gay. La jeune femme fixe avec intérêt le barman, qui lui rend son regard. Chris, un travesti, vient proposer à Dominique les " services " de ce beau garçon qui s'appelle Quentin. Elle refuse mais reviendra plus tard inviter celui-ci à dîner. Au matin de leur première nuit d'amour, Dominique paie la " prestation " de son amant.

Tout, en apparence, sépare Dominique et Quentin. Directrice d'une maison de couture, elle a de l'argent, de l'éducation, des relations. Lui est un gigolo dont le seul loisir est la pratique de la boxe française. Pour en savoir plus sur lui, Dominique interroge Chris, à l'évidence amoureux de Quentin qui a, déclare-t-il, des dettes qu'elle s'empresse d'acquitter. Elle achète des vêtements à son protégé, lui fait passer un test, - non concluant - de mannequin, puis l'héberge chez elle. Un avocat ancien amant de Quentin, Soukaz, lui révèle que le jeune homme se prostitue pour aider sa mère et son frère handicapé. Pourtant courtisée - par Louis-Guy, un restaurateur, par Cordier, un politicien - Dominique, qui est divorcée, s'attache à son amant en dépit de ce qu'elle sait de lui, de son sans-gêne, de son absence d'éducation. Parfois, leur relation devient orageuse mais, toujours, s'apaise après une étreinte.

Au cours d'une escapade à Marrakech avec Quentin, Dominique retrouve une de ses clientes, Mme Thorpe, en villégiature avec son mari et leur fille Marine. Le courant passe entre Marine et Quentin. De retour à Paris, ce dernier délaisse sa maîtresse, qui se console dans les bras de Cordier. Mais lorsqu'elle apprend que Quentin, amoureux de Marine, va l'épouser, Dominique se procure, avec la complicité de Chris, des photos qui ne manqueront pas de ruiner ce projet de mariage. " Pourquoi je n'aurais pas le droit d'avoir une vie normale ? " implore Quentin lorsque Dominique le menace de transmettre les photos aux Thorpe. Revenue à la raison, Dominique brûle les photos puis chasse son amant.

Le temps a passé. Un jour, Dominique rencontre Quentin dans la rue. Il n'a pas épousé Marine mais s'est rangé ; il porte dans ses bras une enfant de quinze mois, sa fille. " Quand j'étais avec toi, j'étais bien " dit-il, visiblement ému. Sa fillette s'appelle Dominique

 

Film probablement un peu trop convenu sur le désir d'une femme de quarante ans.

Retour à la page d'accueil

Avec : Isabelle Huppert (Dominique), Vincent Martinez (Quentin), Vincent Lindon (Chris), Marthe Keller (Madame Thorpe), François Berléand (Soukaz), Danièle Dubroux (l'amie de Dominique), Bernard Le Coq (Cordier). 1h45.
L'école de la chair