Née en 1979
3 films
   
   
1

Née à Aulnay-sous-Bois en 1979, fille de parents sénégalais, Alice Diop a grandi jusqu'à l'âge de 10 ans dans la Cité des 3000. Elle se lance initialement dans des études d'histoire, puis s'inscrit à la fac d'Évry en DESS de sociologie visuelle. Quinze ans après son départ d'Aulnay-sous-Bois, elle revient pour filmer la diversité culturelle de son quartier d'enfance dans son premier documentaire La Tour du monde.

Son film Vers la tendresse est lauréat dans la catégorie du meilleur court-métrage aux Césars 2017. Lors de la remise de son prix, Alice Diop, le dédie aux victimes de violences policières, citant Zyed et Bouna, Théo et Adama Traoré. Elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel. Nous remporte le prix du meilleur film de la section Encounters à la Berlinale 2021.

Filmographie :

Courts-métrages :
2016 : Vers la tendresse
2017 : RER B

Longs-métrages :

2006 Clichy pour l'exemple
 

Reportage pour Dimanche investigation

   
2011 La mort de Danton

 

   
2016 La permanence

 

   
2021 Nous

Documentaire. Avec : Les habitants le long de la ligne du RER B, Alice Diop, Pierre Bergounioux. 1h55.

J’ai suivi la ligne du RER B, extrêmement symbolique, qui traverse des lieux chargés d’histoire comme la Basilique de Saint-Denis où sont enterrés les rois de France ou le mémorial de la Shoah qui jouxte le camp de Drancy. Suivre cette ligne, animée par cette question, c’était donc traverser une histoire de France mais c’était aussi être attentive à des récits, des mémoires, des visages. Le film tente de dire que ce « nous » est autant une question qu’un doute, une affirmation ou un projet en construction.