Tournesols dans un vase

1888
Sunflowers
Vincent van Gogh, août 1888
huile sur toile, 91 x 72 cm
Munich, Neue Pinakothek

C'est la troisième des quatre toiles de tournesols datant d'août 1888. Van Gogh avait l'intention de décorer avec ces tableaux (format 90 x70) la chambre de Gauguin de la Maison Jaune qu'il avait louée à Arles. Avec trois nuances de jaune «et rien d’autre» il démontre qu'il est possible de créer une image avec de nombreuses variations d'une seule couleur, sans aucune perte d'expressivité.

Les peintures de tournesol ont une signification particulière pour Van Gogh : elles communiquent la «gratitude». Van Gogh écrit à son frère Théo en août 1888 : ""Je peins avec l'enthousiasme d'un Marseillais qui mange la bouillabaisse, ce qui ne t'étonnera pas puisqu'il s'agit de peindre de grands tournesols. Si je réalise cette idée, il y aura une douzaine de panneaux. Donc, le tout sera une symphonie en bleu et jaune. Je travaille tous les matins depuis le lever du soleil, car les fleurs se fanent si vite. Je suis maintenant sur la quatrième image des tournesols. Ce quatrième est un bouquet de 14 fleurs ... cela donne un effet singulier".

Cette troisième image compte bien quatorze tournesols alors que la quatrième version en compte seize.

Les quatres tableaux d'août 1888

Vincent et Gauguin travailleront ensemble entre octobre et décembre 1888. Gauguin sera impressionné par les tournesols, qu'il pensait être «complètement Vincent». Après leur séparation tragique, Van Gogh peindra, de mémoire en janvier 1989, trois autres versions, une réplique bleue et deux jaunes

Les trois versions de janvier 1889
Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts