Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux

Saint Jacques le majeur

1475
Saint Jacques le majeur
Cosme Tura, 1475
Huile sur toile, 74 x 31,3 cm
Musée des Beaux-arts de Caen

ce panneau faisait partie d’un polyptyque démembré comprenant, au moins, un saint Antoine de Padoue (Musée du Louvre) et un saint Dominique (Florence, Musée des offices). L’ensemble a pu être commandé par la famille d’Este pour une chapelle de la cathédrale de Ferrare mais ceci reste une hypothèse. Sept tableaux de Tura de dimension voisine ont certainement appartenu à un ou deux polyptyques. Il peut s'agir de deux retables perdus : l'un à San Luca à Borgo, près de Ferrare, et un autre à San Giacomo à Argenta auquel appartenait sans doute ce tableau.

Saint Jacques est assis, de face, sur un trône à l’antique, vu en perspective mais orné de griffons qui évoquent les monstres héraldiques du gothique finissant. Il fait le geste de la bénédiction et semble sur le point de se lever. Le peintre le saisit dans son élan et dessine en virtuose les plis sinueux qui animent le drapé du manteau.

Dans cette ligne tendue et mouvante, on reconnaît la manière de Tura qui cherche à traduire l’expression par un traitement particulier des vêtements et des corps. Les minces cuisses du saint perceptibles sous le tissu, les mains effilées et le visage caractéristique aux traits marqués composent une image ascétique de la sainteté. Malgré l’usure du temps, les couleurs brillantes, obtenues grâce à la nouvelle technique de la peinture à l’huile, participent au magnétisme émanant de cette œuvre précieuse.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts