Rythme d'automne

1950
Autumn Rhythm (Number 30)
Jackson Pollock, 1950
Email sur toile, 267 x 526 cm
New York, Metropolitan

En 1945, Jackson Pollock et sa femme Lee Krasner, également peintre, emménagent dans une petite maison du quartier de Springs, à East Hampton dans l’État de New York. Pendant les années qui suivent, Pollock travaille, relativement seul dans sa grange. C’est alors qu’il inaugure le dripping qui deviendra sa marque de fabrique. À l’aide de bâtonnets ou de mélangeurs et de peinture — de l’émail pour bâtiments qu’il verse parfois directement du pot —, il calligraphie des traits de couleurs sur les toiles déployées à même le sol, sans cadre ni apprêt.

C’est l’année suivant sa mort que le Metropolitan a acheté à Mme Krasner Rythme d’automne, l’une de ses plus grandes œuvres du genre.