Mariana   John Everett Millais 1851
 
 

Mariana
Sir John Everett Millais, 1851
Huile sur toile, 59,7 x 49,5cm
Londres, Tate Britain

   

Quand il est exposé à la Royal Academy en 1851 ce tableau est accompagné de quelques vers du poème Mariana de Tennyson (1830) faite poète officiel en novembre 1850 :

Elle dit simplement: "Ma vie est morne,
Il ne vient pas" ; Elle a dit aussi
"Je suis lasse, lasse,
Je voudrais être déjà morte!"

Le poème de Tennyson est inspiré du personnage de Mariana dans Mesure pour Mesure de Shakespeare. Rejeté par son fiancé, Angelo, après que sa dot se soit perdue dans un naufrage, elle mène une existence solitaire dans une grange entouré de douves. Elle est toujours amoureuse d'Angelo, maintenant adjoint au duc de Vienne et aspire à se marier avec lui.

Les feuilles d'automne éparpillées sur le sol marquent le passage du temps. Mariana travaille sur une broderie et s'arrête un moment. Son désir d'Angelo est suggérée par sa pose et l'aiguille enfoncée violemment dans sa broderie. Les vitraux en face d'elle montrent une Annonciation. L'épanouissement de la Vierge contraste avec la frustration et le désir de Mariana.

Millais peut avoir eu l'intention de répondre au tableau de Holman Hunt, Claudio et Isabelle (1850), qui illustre aussi une scène de Mesure pour Mesure.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts