Vue de Collioure

1905
View of Collioure
Henri Matisse , 1907
Huile sur toile, 59,5 X 73
Saint Petersbourg, Musée de l'Ermitage

Collioure est une petite ville française du sud sur la rive de la Méditerranée où Matisse a travaillé durant l'été 1905 et le printemps et l'été 1906. Cette vision de la ville est généralement daté de 1905 ; inondée de soleil, elle irradie la joie de vivre et la joie de la peinture. "Tout doit être créé de nouveau : à la fois objet et la couleur», dit Matisse.

La couleur est incroyablement intense. Matisse crée le sentiment d'un paysage du sud lumineux avec des rayons aveuglants de soleil sans l'utilisation d'ombres colorées. Au lieu de cela, il construit un contraste complexe d'aires d'orange, de rouge, rose-lilas et de framboise avec les toits de tuiles, la terre chauffée au soleil, les murs des maisons et le clocher de l'église au-dessus de la mer. L'antagonisme entre les tons rouges et le bleu froid de l'eau renforce le sentiment de chaleur lourde. Les parties de toile blanche, épargnées par la peinture donnent à la toile une lumière supplémentaire.

En 1905, Matisse et ses amis exposent leurs œuvres au Salon d'Automne à Paris pour une exposition qui devait entrer dans l'histoire. Les artistes surprennent les visiteurs avec leurs couleurs audacieuses et radicales, leurs dispositifs simplifiés et leur impulsivité. Le critique Louis Vauxcelles les décrit comme des bêtes sauvages, des "fauves" qui se constitue en mouvement éphémère entre 1905 et 1907 dont ce tableau fait pleinement partie.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts