Les abeilles

1955
Les abeilles
Henri Matisse
, 1948-1955
Vitrail, 300x760 cm
Ecole maternelle Henri Matisse, Le Cateau-Cambrésis

En 1948, Matisse conçoit en gouaches découpées la maquette du Fleuve de vie, une de ses premières recherches pour la Chapelle du Rosaire, qui deviendra en 1955 le vitrail Les abeilles de l’école maternelle Matisse du Cateau-Cambrésis.

Henri Matisse est né un 31 décembre, dans la maison de ses grands-parents maternels, bourgeois qui pratiquaient la tannerie. Après une dizaine de jours, ses parents retournent à Bohain-en-Vermandois (à 15 km au sud de Le Cateau-Cambrésis) où ils tenaient un commerce de grains. C’est là qu’il passe son enfance.

La carrière de peintre de Henri Matisse, qui l’a fait voyager et séjourner à Paris et à Nice, a été longue et bien remplie, marquée par un perpétuel renouvellement de créativité. Au soir de sa vie, les liens avec sa ville natale vont se renouer grâce à l’action du Cambrésien Ernest Gaillard, architecte et conservateur de musée. Ce dernier souhaite créer un musée à Le Cateau-Cambrésis et rencontre l’agrément de Henri Matisse.

Parallèlement, Ernest Gaillard assure la construction d’une école maternelle qui sera baptisée du nom de Henri Matisse. Pour cette école, à l’agencement de laquelle il s’intéresse, Matisse reprend le vitrail « Fleuve de vie » créé initialement pour la chapelle de Vence, qui sera appelé « Les Abeilles », et réalisé par Paul Bony en 1954-1955. L’inauguration a lieu après le décès du peintre.

Ce vitrail a valeur de symbole : " J’ai fait le rêve de donner de la joie aux hommes. J’ai voulu créer au Cateau une féerie de couleurs qui serait comme un esprit de la lumière.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts