Almanach Der Blaue Reiter

1911
Almanach Der Blaue Reiter
Vassily Kandinsky,1911
Aquarelle, gouache et encre de Chine sur papier, 29 x 21 cm
Paris , M. N. A. M.

De retour en Allemagne, Kandinsky devient l’un des protagonistes de la peinture d’avant-garde. En 1911, avec Franz Marc, il crée « une sorte d’Almanach avec images et articles exclusivement réalisés par des artistes ». Le but est de montrer que toutes les formes d’art, si différentes soient-elles, peinture, musique, mais aussi arts populaires, dessins d’enfants, tendent toutes dans la même direction. Car pour Marc et Kandinsky, « la question de l’art n’est pas celle de la forme, mais du contenu artistique ».

L’Almanach du Cavalier Bleu renvoie aux cavaliers des mythes populaires. Pour Kandinsky, le cavalier est une métaphore de l’artiste : « Le cheval porte son cavalier avec vigueur et rapidité. Mais c’est le cavalier qui conduit le cheval. Le talent conduit l’artiste à de hauts sommets avec vigueur et rapidité. Mais c’est l’artiste qui maîtrise son talent » (Regards sur le passé). Dans cette feuille, qui fait partie des 11 études réalisées par Kandinsky pour la couverture du premierAlmanach, le cavalier apparaît en plein élan, traversant la page de papier comme l’artiste franchirait d’un bond la distance qui le sépare de l’art à venir.

Source : MNAM

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts