Diogène

1860
Diogène
Jean-Léon Gérôme, 1860
Huile sur toile, 75,5 x 101 cm
Baltimore, The Walters Art Museum

Le philosophe grec Diogène (404-323 av.J.-C.) vit dehors, dans le dénuement, vêtu d'un simple manteau, muni d'un bâton, d'une besace et d'une écuelle. Dénonçant l'artifice des conventions sociales, il préconise une vie simple, plus proche de la nature, et se contente d'une grande jarre couchée sur le flanc pour dormir. Ses compagnons sont des chiens qui servent également d'emblèmes à sa philosophie «cynique» (grecque: «kynikos», semblable à un chien), qui mett l'accent sur une existence austère.

Diogène avait l'art de l'invective et de la parole mordante. Son apostrophe la plus connue est : « Je cherche un homme », soit un homme vrai, bon et sage ; phrase qu'il lançait à ses concitoyens interloqués en parcourant les rues, brandissant sa lanterne allumée en plein jour et qu'il approchait du visage des passants.

Trois ans après la première exposition de ce tableau, Gérôme est nommé professeur de peinture à l'Ecole des Beaux-Arts où il enseignera à de nombreux étudiants, français et étrangers.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts