Much Ado About Nothing
1598

Don Pedro, Prince d’Aragon, revient de guerre victorieux avec sa compagnie sur les terres de son ami Léonato, gouverneur de Messine qui l'invie dans sa somptueuse demeure. Béatrice, la nièce de Léonato, une "dame à l’esprit plaisant" (2.1.326) y retrouve Bénédict, un chevalier du Prince. Ce sont de vieilles connaissances qui s’échangent des moqueries brillantes. Claudio, jeune et naïf ami de Bénédict, tombe amoureux de la jeune Héro, fille de Léonato. Leur mariage s’organise presque immédiatement, et par manière de plaisanterie, la compagnie de Don Pedro complote pour faire tomber Béatrice et Bénédict amoureux. On fait croire à l'un que l'autre l'aime, et vice-versa, puis on s'amuse à suivre les étapes de ce sympathique complot.

Dans le même temps, le fourbe Don Juan, frère bâtard de Don Pedro, conspire par jalousie à saboter les fiançailles de Héro et Claudio. Il envoie son acolyte courtiser Marguerite, la femme de chambre de Héro, qui s’habille comme sa maîtresse, et fait croire à Claudio que sa promise lui est infidèle (3.3.150).

À la cérémonie de noces, Claudio humilie publiquement Héro, l’accusant de "sauvage sensualité" (4.1.60) et d’"impiété"» (4.1.104). Le prêtre, qui soupçonne un malentendu, suggère en secret à la famille de Héro de la cacher pour quelque temps et de faire croire à sa mort jusqu’à ce que son innocence soit prouvée.

Peu après la cérémonie, Béatrice et Bénédict s’avouent leur amour ; Bénédict, fiancé et désormais loyal à Béatrice, provoque à sa demande son ami Claudio en duel pour venger la mort supposée de Héro. Heureusement, Dogberry, l'officier du guet, partisan des situations claires, même s'il ne peut s'exprimer autrement que dans un épouvantable charabia, confond ceux qui veulent briser la fête de l'amour et appréhende les complices de Don Juan, ce qui prouve l’innocence de Héro et la duplicité de celui-ci. Léonato exige que Claudio témoigne au monde de l’innocence avec laquelle Héro est morte, pende l’épitaphe sur sa tombe, et épouse une autre de ses nièces, "presque la copie de l’enfant morte" (5.1.276-284). Claudio accepte et se prépare à épouser la supposée cousine de Héro, voilée.

À la cérémonie, le masque de la mariée tombe et découvre Héro. Bénédict demande sa main à Béatrice, qui accepte après une brève dispute d’amoureux. Les deux couples et leurs compagnons dansent pour fêter la double union. La punition de Don Juan est remise à plus tard...

1984 : Téléfilm de Stuart Burge pour la BBC Much ado about nothing. Avec : Cherie Lunghi (Béatrice), Robert Lindsay (Benedick), Lee Montague (Leonato), Jon Finch (Don Pedro), Robert Reynolds (Claudio), Katharine Levy (Hero), Michael Elphick (Dogberry), Clive Dunn (Verges). 2h28.

1993 : Kenneth Branagh, Much ado about nothing. Avec : Kenneth Branagh (Seigneur Benedict), Emma Thompson (Beatrice), Richard Briers (Seigneur Leonato), Keanu Reeves (Don John). 1h50.

2012 : Joss Whedon, Much ado about nothing. Avec : Amy Acker (Beatrice), Alexis Denisof (Benedict), Clark Gregg (Leonato), Reed Diamond (Don Pedro), Nathan Fillion (Dogberry), Fran Kranz (Claudio), Jillian Morgese (Hero), Sean Maher (Don John), Spencer Treat Clark (Borachio), Riki Lindhome (Conrade), Ashley Johnson (Margaret), Emma Bates (Ursula), Tom Lenk (Verges), Paul Meston (Frère Francis). 1h48.

Beaucoup de bruit pour rien se déroule à Messine, une ville côtière de Sicile. Bien que la Sicile ait été dominée par l’Espagne à l’époque de la pièce, les personnages reflètent un héritage nettement italien. L’action a lieu principalement sur les terres et dans la propriété de Leonato, avec quelques scènes dans la ville elle-même. Elle reste à ce jour l’une des comédies de Shakespeare les plus populaires. Elle joue sur deux couples d’amoureux : le couple romantique, Claudio et Hero, et leur contre-partie comique, Bénédict et Béatrice. Benedict, célibataire endurci, esprit indépendant et volage s'oppose à Béatrice, cousine de Héro, belle, cynique envers les hommes, refusant tous les liens sentimentaux.