Davy Chou

né en 1983
2 films
   
   
2
 

Davy Chou est le petit-fils de Van Chann, un des principaux producteurs du Cambodge dans les années 1960 et 19701.

En 2009, Davy Chou crée à Phnom Penh un atelier de cinéma avec 6 universités et 60 étudiants, Kon Khmer Koun Khmer (Films khmers, jeunes Khmers), producteur d’un film de suspense de 45 minutes tourné au Cambodge et dirigé par les étudiants, Twin Diamonds

En 2010-2011, il part au Cambodge à la recherche des témoins survivants (professionnels, spectateurs, bâtiments) de l’âge d’or du cinéma cambodgien, entre 1960 et 1975 (près de 400 films, dont beaucoup ont été détruits ou perdus sous les Khmers rouges). Il interview entre autres l'actrice Dy Saveth et les cinéastes Ly Bun Yim, Yvon Hem et Ly You Sreang.

Le documentaire de 100 minutes qui résulte de ce travail de mémoire, Le Sommeil d'or (en anglais, Golden Slumbers, en khmer, Dâmnek Meas), est sélectionné dans de nombreux festivals de cinema notamment le Forum du Festival International du Film de Berlin 2012, le Festival International du Film de Busan 2011 et a remporte le prix One+One du Festival International du Film de Belfort 2011.

Son court métrage Cambodia 2099 narre l'histoire de deux jeunes cambodgiens qui se retrouvent à Diamond Island pour parler de leur rêve. Le film a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 2014 et a remporté le Grand Prix du Festival du film de Vendôme 2014.

Son premier long métrage de fiction, Diamond Island, a été sélectionné par la Semaine de la critique du Festival de Cannes 2016.

Davy Chou a créé en 2009 avec Jacky Goldberg et Sylvain Decouvelaere la société de production Vycky Films, ainsi que Anti-Archive en 2014 avec Steve Chen et Kavich Neang.

Diamond Island 2014 Cambodia 2099 (Short) 2011 Le sommeil d'or (Documentary) 2008 Expired (Short)

Filmographie :

Courts-métrages

2006 : Le Premier Film de Davy Chou
2008 : Expired
2009 : Twin Diamonds
2014 : Cambodia 2099

2012 Le sommeil d'or

Avec : Dy Saveth , Ly Bun Yim , Yvon Hem, Ly You Sreang. 1h36.

Le cinéma cambodgien, né en 1960, a vu son irrésistible ascension stoppée brutalement en 1975 par l'arrivée au pouvoir des Khmers Rouges. La plupart des films ont disparu, les acteurs ont été tués et les salles de cinéma transformées en restaurants ou karaokés. Le sommeil d'or filme la parole de quelques survivants et tente de réveiller l'esprit de ce cinéma oublié.

   
2016 Diamond Island

Avec : Sobon Nuon (Bora), Cheanick Nov (Solei), Madeza Chhem (Aza), Mean Korn (Dy), Samnang Nut (Virak). 1h39.

Diamond Island est une île sur les rives de Phnom Penh transformée par des promoteurs immobiliers pour en faire le symbole du Cambodge du futur, un paradis ultra-moderne pour les riches. Bora a 18 ans et, comme de nombreux jeunes originaires des campagnes, il quitte son village natal pour travailler sur ce vaste chantier. C’est là qu’il se lie d’amitié avec d’autres ouvriers de son âge, jusqu’à ce qu’il retrouve son frère aîné, le charismatique Solei, disparu cinq ans plus tôt. Solei lui ouvre alors les portes d’un monde excitant, celui d’une jeunesse urbaine et favorisée, ses filles, ses nuits et ses illusions.