Le gang de Jesse James est décimé au cours d'un hold-up manqué. Sous un faux nom, Jesse se réfugie dans le Missouri avec sa femme et ses enfants. Avec Bob ford, il met au point un nouveau coup, malgré l'opposition de son épouse.

Bob est fiancé à Cynthy Waters, une chanteuse qui voudrait l'épouser et le supplie de changer de vie. Ainsi quand l'amnistie est promise à quiconque livrera Jesse James, Bob lui tire une balle dans le dos alors que le bandit raccrochait un tableau. Il se rend, est condamné à être pendu, mais obtient la grâce du gouverneur, et empoche 500 dollars alors qu'il en espérait 10 000.

Avec cette somme, Bob Ford veut acheter une bague à Cynthy mais celle-ci le repousse quand il affirme avoir tué pour elle. Bob s'en prend alors à John Kelley, un mineur attiré par la jeune femme qui, pour veut bien accepter de passer pour un lâche en prenant la fuite.

Contacté par le directeur d'une troupe de théâtre, Bob joue un spectacle reconstituant l'assassinat de Jesse. Après une représentation, il oblige un joueur de guitare à terminer la chanson où il est traité de lâche mais lui laisse la vie sauve ainsi qu'à un adolescent qui voulait le tuer.

Devenu l'homme à abattre, Bob part au Colorado où des mines d'argent viennent d'être découvertes. À Creed, où les hôtels sont complets, le hasard veut qu'il partage la même chambre que John Kelley, sollicité pour le poste de marshall. Il désarme un bandit s'apprêtant à tirer dans le dos de Kelley qui, lui-même, avait pris la défense de Soapy, un vieux chercheur d'or qui a découvert un filon. Peu après, Bob abat cependant froidement ce dernier. Devenu riche, il fait venir Cynthy dans l'espoir de l'épouser enfin. Mais la jeune femme, par peur de sa réaction, n'ose pas lui dire qu'elle ne l'aime pas.

Frank, le frère de Jesse, a été relâché. Il veut d'abord tuer Bob mais savoure sa vengeance en lui annonçant que Cynthy lui préfère Kelley. Entre-temps, celui-ci a été nommé marshall. Le duel est inévitable. Kelley provoque Bob en lui tournant le dos. Il est blessé à l'épaule et blesse à son tour mortellement Bob. Avant de mourir, Bob déclare à Cynthy regretter le meurtre de Jesse.

 

Pour son premier film, Fuller met en scène un personnage torturé, hésitant entre le bien et le mal et choisissant, par deux fois, cette dernière voie par amour pour Cinthy.

Complexe, Bob est capable de s'abandonner à la bienveillance : il laisse en vie celui qui se moque de lui, épargne une jeune homme; il aide son futur rival mais éclate de pulsions malsaines et violentes qui detournent irrémédiablement les autres, à commencer par Cinthy de lui. C'est cette dimension tragique d'un personnage aux prises avec des forces qui le dépassent que met en scène Fuller dans ce petit western, rapide, violent et terrible.

 

Retour à la page d'accueil

J'ai tué Jesse James
1949
(I Shot Jesse James). Avec : John Ireland (Bob Ford), Preston Foster (John Kelley), Barbara Britton (Cynthy Waters), Reed Hadley (Jesse James), J. Edward Bromberg (Harry Kane), Victor Kilian (Soapy), Tom Tyler (Frank James). 1h21.
Genre : Western
Thème : Jesse James