Sur le front coréen, en 1950, la pression des armées communistes est telle que l'état-major américain doit, en certains endroits, décider le retrait de ses forces. C'est le cas de la division du général Allen, 15 000 hommes qui doivent "décrocher" sans que l'ennemi s'en aperçoive.

Pour que Chinois et Nord-Coréens ne sachent rien de ce repli stratégique qu'ils pourraient mettre à profit pour attaquer en force, une compagnie de quarante-huit hommes, commandée par le lieutenant Gibbs, est désignée pour tenir le front et donner à l'adversaire l'impression que toute la division est encore là..

Cette arrière-garde prend position dans les escarpements enneigés qui dominent la route où peuvent s'engouffrer les chars ennemis. Des postes avancés sont camouflés dans la neige, les accès soigneusement minés et le gros de la petite troupe trouve un abri dans une caverne creusée dans le roc. Et la vie s'organise, dans le froid et l'humidité. Le feu adverse n'est pas le seul danger : il faut veiller à ne pas laisser ses pieds geler, déjouer les incursions nocturnes de soldats ennemis, connaître à fond l'emplacement de chaque mine.

Le caporal Denno n'a jamais tué et se croit incapable de commander. Aussi voit-il avec angoisse succomber l'un après l'autre ses supérieurs hiérarchiques : le lieutenant Gibbs, les sergents Lonergan et Rock. Son tour enfin venu de prendre la tête des survivants, il puisera en lui-même l'énergie nécessaire pour exercer son métier de soldat : tuer, commander et remplir la mission fixée.

 

Retour à la page d'accueil

Baïonnette au canon
1951
(Fixed Bayonets). Avec : Richard Basehart (Caporal Denno), Gene Evans (Sergent Rock), Michael O'Shea (Sergent Lonergan), Richard Hylton (Wheeler), Craig Hill (Lieutenant Gibbs). 1h32.
Genre : Film de guerre
Thème : Guerre de Corée