Le vieux prunier

1646
Le vieux prunier
Kanō Sansetsu, 1646
quatre panneaux coulissants (fusuma), encre, couleur, feuille d'or sur papier ,174.6 x 485.5 cm
New York, Metropolitan Museum of Art

Le gros tronc noir d'un vieux prunier à branches courbées et tordues s'étend sur près de cinq mètres sur quatre panneaux coulissants. Le vieil arbre reptilien arbore des fleurs, qui transmettent l'atmosphère d'un matin de printemps encore froid et symbolisent la naissance et le renouvellement.

Ces panneaux formaient à l'origine un mur d'une pièce dans le Tenshōin, un sous-temple du Myōshin-ji, un temple Zen à Kyoto.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts