Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux

L'érection de la croix

1611

L'érection de la croix (partie centrale du triptyque)
P. P. Rubens, 1611
Huile sur toile, 4,60 x 3,40 m fermé 4,60 x 6,80 m ouvert
Anvers, Cathédrale Notre-Dame

Ce tableau illustre l'influence sur Rubens des artistes de la Renaissance italienne et du baroque tels que Le Caravage, Le Titien et Michel-Ange. Mais cette œuvre donne surtout à Rubens le statut de véritable maître de la peinture flamande de son époque. En outre, le triptyque annonce aussi l'avènement de la période baroque.

La composition de Rubens est scindée en trois parties bien distinctes. À gauche, sont représentés un groupe de femmes, ainsi que Madeleine renversée en arrière comme écrasée par la croix et tenant un enfant dans les bras. Au dessus, se trouve Saint Jean et la Vierge. Le panneau de droite laisse entrevoir l’armée romaine avec un officier à sa tête. Enfin, le panneau central révèle la tension entre la multitude d'hommes musclés essayant de soulever la croix et le poids apparemment insupportable du Christ sur la croix.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts