Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux

Portes Sud du baptistère

1330
Portes Sud du baptistère de Florence
Andrea Pisano, 1330
Bronze avec dorure, 486 x 280 cm
Florence, Museo dell'Opera del Duomo

En 1329 l'Arte di Calimala (Guilde de tissu importateurs), chargé de superviser la construction du baptistère de Florence commande une paire de portes en bronze. La fonte de bronze était alors une activité spécialisée que nul artiste de Florence était capable de réaliser. Par conséquent, la Guilde choisit Andrea Pisano de Pontedera près de Pise, célèbre pour sa tradition de travail du bronze.

Les portes, constituées de 28 panneaux rectangulaires, étaient destinées au portail sud du baptistère, l'entrée la plus fréquentée. Comme elles étaient toujours ouvertes, elles étaient destinées à être lues séparément, à partir du coin supérieur gauche comme la page d'un livre.

Aux quatre coins de chaque scène sont des lions, des têtes (le Marzocco, symbole des Florentins) avec des bandes de rosettes et goujons en alternance entre les deux. Chaque porte contient 10 scènes dans la partie supérieure de la vie de saint Jean-Baptiste, le saint patron de Florence à qui le Baptistère est dédié. Sur les panneaux de la partie inférieure des vertus théologales sont représentées.

Très admirées, les portes d'Andrea Pisano deviennent un symbole de la gloire de Florence et servent de modèle pour les portes suivantes, celles du Nord qui feront l'objet d'un concours en 1401.