Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux

La mort d'Adam

1452
La mort d'Adam
La mort d'Adam
Piero della Francesca ,1452
Fresque, 390 x 747
Eglise Saint François

Sur la droite, Adam, moribond, assis à même le sol, nu et sec comme un vieillard de 939 ans selon la Genèse est entouré par Eve et ses enfants. Il envoie Seth (troisième enfant d'Adam et Ève, conçu après le meurtre d'Abel par Caïn. C'est un ancêtre de Noé) aux portes du Paradis pour obtenir de l’archange Michel l’huile de la miséricorde, qui ramène à la vie.

A l'arrière-plan, en petit, la rencontre entre Seth et l'Archange Michel ne se passe pas comme prévue. Ce dernier refuse l’huile mais remet un rameau de l’Arbre de Vie avec ordre de le planter aussitôt Adam décédé. Il devra expier sa faute jusqu'à ce que l'arbre fleurisse.

Toute, la partie gauche est réservée à l'enterrement d'Adam en présence de sa famille alors, qu'au centre de la fresque, se dresse (4e étape) l'arbre de vie en fleur.

Pour l'enterrement (étape 3), La dépouille d'Adam est peinte en raccourci. Derrière lui, aganouillé, on devine (dans un manque non encore restauré) Seth plantant le rameau de l’Arbre de Vie. Derrière eux, Eve bouche, yeux et bras grand ouverts, est enlaidie par son désespoir.

Piero peint les quatre étapes de l'histoire avec un même paysage. Il utilise un procédé classique à l'époque, déjà vu par exemple chez Masaccio dans sa fresque du tribut de saint Pierre pour la Chapelle Brancacci.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts