Duccio di Buoninsegna

 
(1255-1319)
Gothique international

Le langage savant des oeuvres de Duccio n'a que des liens insignifiants avec la vieille culture siennoise de goût byzantin et inaugure une tradition tout à fait nouvelle pour cette ville, même si différente de celle qui fleurit à la même époque à Florence avec Cimabue et Giotto

Duccio est formé dans l'atelier de Cimabue pendant la période où ce maître travaille à la basilique supérieure d'Assise. Ce langage florentin qui se fonde sur une construction rationnelle de l'espace et des volumes est interprété par Duccio selon une élégance formelle abstraite, unissant la préciosité antiquisante des couleurs à la conception harmonieuse des lignes et des rythmes.

Sa peinture renouvèle ainsi l'ancien style italo-byzantin, en déliant ses formes et ses règles dans une nouvelle linéarité et une composition de type gothique plus lyrique. Duccio est ainsi l'initiateur de ce grand courant du Gothique international qui va rayonner sur l'Europe en parallèle avec celui de la Renaissance initié par Giotto

 

Il peint la Maesta de la cathédrale de Sienne entre 1308 et 1311.