Montagne sainte Victoire avec un pin

1887
Montagne Sainte-Victoire with Large Pine
Paul Cézanne, 1887
Huile sur toile, 94,2 x 119,8 cm
Londres, Institut Courtauld

Cézanne montre comment il était possible de passer de la complexité de l’apparence des choses à la simplicité géométrique. Il transforme le paysage en une étude de la forme et de la couleur. Alors que les impressionnistes peignaient avec des coups de pinceau épais et courts, des couleurs chatoyantes et sans contours, Cézanne utilise des blocs de couleur, soulignant les formes du tronc d'arbre et des champs.

Son intérêt pour la forme et la ligne est souligné par la forme des branches et la manière dont elles font parfaitement écho au contour de la montagne à l'arrière plan. La simplification du paysage pour Cézanne pourrait être interprétée comme un retour à une ère de forme équilibrée et harmonieuse plutôt qu'à l'ornementation complexe. C'est aussi un saut vers le modernisme avec les coups de pinceau parallèles structurés qui fragmentent la surface de la composition.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts