Desnudo   Roberto Fernández Balbuena   1925
 
 

Nude
Roberto Fernández Balbuena 1925
Huile sur toile,109 x 96,5 cm
Madrid, Musée national centre d'art Reina Sofía

   

Inspiré du poème de John Keats écrit en 1819, reprenant le titre d'un poème d' Alain Chartier (XVe siècle). Composé de douze courtes strophes de seulement quatre lignes chacune, le poème est néanmoins pleine d'énigmes, et a fait l'objet de nombreuses interprétations.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts