Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux

Barnada da Modena, Crucifixion avec la Vierge et saint Jean.
Andrea di Bartolo, Saint à mi-corps tenant un livre, premier quart du XVe.
Taddeo di Bartolo, Sainte Catherine d’Alexandrie
Cosmé Tura, Saint Jacques
Le Perugin, Saint Jérôme dans le désert

Le Perugin, Le mariage de la vierge

Taddeo Zuccaro, La décollation de saint Jean-Baptiste, vers 1550
Domenico Beccafumi, Nativité
Ecole lombarde, copie de La vierge aux rochers avec paysage au verso
Cima da Conegliano, Vierge à l'enfant entre Saint Georges et Saint Jacques

Giovanni Antonio Sogliani, Vierge à l'Enfant avec saint Jean-Baptiste

A voir :

Taddeo di Bartolo Sainte Catherine d’Alexandrie Italie 1420
Cosmé Tura Saint Jacques Italie 1475
Le Perugin Le mariage de la vierge Italie 1500
Le Perugin Saint Jérôme dans le désert Italie 1502
Cima da Conegliano Vierge à l'enfant entre Saint Georges et Saint Jacques Italie 1511

 

Saint Jacques de Cosme Tura de a certainement appartenu à un ou deux polyptyques.

Le Perugin réutilise le même temple octogonal aux larges arches que dans La remise des clés à saint Pierre, sa fresque de la chapelle sixtine réalisée vingt ans plsu tôt. Son élève, Raphaël, reprendra quatre ans plus tard, la même composition.

Au premier plan, Joseph enfile solennellement l'anneau au doigt de la Vierge, et tient dans sa main gauche une branche fleurie, symbole qu'il a été choisi. Les branches des autres prétendants sont restés séches. Deux d'entre eux, déçus, cassent leur branche.

Le temple polygonal domine la composition et détermine la position du groupe au premier plan et même des autres personnages. L'axe central marqué par l'anneau Joseph divise la surface pavée et le temple en deux parts symétriques.

Son élève, Raphaël, reprendra quatre ans plus tard, la même composition (Pinacothèque de Brera, Milan) en accentuant la perspective.

 

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts