Abonnez-vous à La newsletter du Ciné-club de Caen
sur demande à : jeanluc@cineclubdecaen.com

 

1 - Ouverture des salles le 19 mai : mes films les plus attendus

2 - A la télévision cette semaine

3 - Quelques tableaux pour l'Ascension, ce jeudi

 

 

1 - Ouverture des salles le 19 mai : mes films les plus attendus

Parmi tous les films attendus, voici quelques uns de mes préférés :

Garçon chiffon
Petite maman
Nomadland
Gagarine
Indes galantes
Annette
Benedetta
Mourir peut attendre
Bad luck banging or loony porn
Guzen to Sozo
Introduction
The French Dispatch

Le 19 mai: Garçon chiffon de Nicolas Maury, ADN de Maïwen, Adieu les cons d'Albert Dupontel.

Le 2 juin : Petite maman de Céline Sciamma

Le 9 juin : Nomadland de Chloé Zhao

Le 23 juin : Gagarine de Fanny Liatard, Jérémy Trouilh, Indes galantes de Philippe Béziat, Minari de Lee Isaac Chung, Wendy de Benh Zeitlin, et reprise de tous les premiers films d'Abbas Kiarostami, de Le pain et la rue (1970) à Au travers des Oliviers (1994).

Festival de Cannes : Annette de Léos Carax, le 6 juillet, Benedetta de Paul Verhoeven.

Plus tard : Mourir peut attendre de Cary Joji Fukunaga, le 6 octobre, Guzen to sozo de Ryusuke Hamaguchi ,Introduction de Hong Sang-soo, Albatros de Xavier Beauvois, The french dispatch de Wes Anderson, Bad luck banging or loony porn de Radu Jude.

 

2 - A la télévision cette semaine :

     
de Antoine Vitkine, dimanche 9 mai, 21h05, F4
de Quentin Tarantino, dimanche 9 mai, 21h05, F2
de Quentin Tarantino, dimanche 9 mai, 23h50, F2
de Martin Scorsese, lundi 10 mai, 20h50, F5
de Pierre Schoendoerffer, lundi 10 mai, 20h55, Arte
de Rodrigo Sorogoyen, lundi 10 mai, 22h25, Arte
de Peter Weir, mardi 11 mai, 21h10, L'équipe
de Luchino Visconti, mercredi 12 mai, 21h15, C8
de Jeff Nichols, jeudi 13 mai, 22h40, F3
de James Mangold, vendredi 14 mai, 23h00, Chérie25

 

2 - Quelques tableaux pour l'Ascension, ce jeudi

L’Ascension -du latin ascensio, action de monter- est l'une des cinq fêtes cardinales catholique avec Noël, l’Epiphanie, Pâques puis la Pentecôte. L’Ascension est considérée comme un des fondements du christianisme. Elle promet à tous les fidèles la vie éternelle « aux côtés du Seigneur ».

Jésus mort et ressuscité se serait élevé et aurait disparu dans une nuée sous les yeux des Apôtres. Il entre dans le domaine divin, laissant les hommes libres de croire, sans les contraindre par sa présence humaine.

L’ascension de Jésus survient quarante jours après Pâques. Ce nombre apparaît régulièrement dans la Bible : la pluie tombe quarante jours lors du déluge de Noé, Moïse passe quarante jours sur le mont Sinaï avant de recevoir les Tables de la Loi, l’épisode de la tentation du Christ dans le désert dure quarante jours. C’est d’ailleurs sur la même durée que se déroule le Carême. Cette période symbolise pour Jésus et les chrétiens un temps d’apprentissage, d’attente et d’introspection. Comme Pâques est une fête à date mobile, l'Ascension l'est aussi. Au 3e jour, date de la crucifixion (le vendredi saint), est célébré Pâques, un dimanche. De même l'Ascension est célébrée au 40e jour en comptant le dimanche soit (7x5+5), le Jeudi saint depuis le IVe siècle, sur l’initiative du pape Léon Ier le Grand.

Selon les canons de la théologie, Jésus monte au ciel de lui-même, le jour de l’Ascension. En revanche, sa mère est enlevée ou assumée, c'est L'Assomption. Les peintres concrétisent cela en représentant la Vierge portée par des anges. On remarquera que Rembrandt, fortement inspiré par L'Assomption du Titien, represente des anges (qui n'ont pas l'air certes de pousser très fort !).

Giotto, 1303-1306
Eglise de l'Arena à Padoue.
Rembrandt,
1636

 

Bonne semaine chacune, chacun.

Jean-Luc, le 9 mai 2021

Précédentes newsletters : 3 janvier , 17 janvier, 31 janvier , 28 février , 14 mars , 28 mars , 11 avril , 25 avril.

 

Retour à la page d'accueil